Comment trouver des chantiers dans le bâtiment en 2022

Vous maîtrisez votre métier mais cela ne suffit pas à trouver des chantiers. Le contexte actuel n’est pas simple mais les moyens qu’offrent le digital vont vous permettre de changer la donne.

Vous êtes artisan et vous vous demandez peut-être comment trouver des chantiers dans le bâtiment pour réaliser votre chiffre d’affaire malgré un contexte compliqué. En effet, une crise sanitaire qui dure depuis 2 ans, une année d’élection présidentielle et une menace géopolitique avec ce qui se passe en Europe de l’Est qui risquent d’entraîner des chamboulements importants dans les habitudes des français et des étrangers venant s’installer en France.

Trouver de nouveaux clients s’avère de plus en plus compliqué, vu la concurrence, des clients de plus en plus méfiants et avec le développement d’internet, les anciennes méthodes ne suffisent plus. 

Alors, ne paniquons tout de même pas, le travail dans le bâtiment ne manque jamais et il existe de nombreuses solutions pour trouver de nouveaux clients régulièrement. J’ai moi-même travailler à mon compte dans le bâtiment pendant de nombreuses années et j’ai toujours eu du travail (même si la crise de 2008 nous a globalement tous affecté). Voyons tout cela un peu plus dans le détail.

Sommaire

  1. les moyens traditionnels de trouver des chantiers dans le bâtiment
  2. les sites dédiés pour trouverons chantiers dans le bâtiment
  3. utiliser internet et les réseaux sociaux pour trouver des chantiers
  4. conclusion

1/ Les moyens traditionnels de trouver des chantiers dans le bâtiment 

Comme le sous-titre l’indique, nous parlons ici de moyens traditionnels. Il y a de fortes chances que vous les connaissiez tous ou presque. Il est intéressant, tout de même, d’en parler et de voir leurs avantages et leurs inconvénients en 2022.

Le bouche à oreille reste le meilleur moyen de trouver des chantiers, vos clients pouvant être vos meilleurs commerciaux. En effet, 2 personnes sur 3 demandent l’avis sur les prestations des artisans à leur entourage proche (famille, amis, collègues de travail, voisins).

Cela implique que votre travail soit irréprochable systématiquement et là vous dépendez d’éléments pas forcément maîtrisable en permanence (le sérieux de vos salariés, de vos sous-traitants, de vos fournisseurs, la météo, les autres entreprises travaillant sur le même chantier que vous,…). De plus, il vous faut inciter tous vos clients à parler de vous et vous ne connaissez pas leurs relations, ni leurs besoins.

Il est toujours possible de consulter les dépôts de permis de construire en mairie. Très bonne méthode en soit, mais qui nécessite beaucoup de temps pour obtenir les informations, prendre contact avec ces prospects et tout cela pour des chantiers à réaliser plusieurs mois après.

La prospection sur le terrain est une bonne technique aussi, si vous avez l’oeil. En effet, pour ne pas perdre de temps, il faut discerner quelle maison aurait besoin de travaux. Si vous êtes peintre en bâtiment, paysagiste, charpentier, c’est assez facile. Si vous êtes plombier, carreleur, ébéniste, cela risque d’être plus compliqué. Encore une fois, une méthode très énergivore et chronophage.

La prescription par des fournisseurs, des architectes, des syndics, des assureurs, des agents immobiliers est un excellent moyen de trouver des clients. Vous avez alors besoin d’un beau réseau de prescripteurs, de gens qui savent comment vous travaillez et sauront vous vendre. Un travail qui se fait dans le temps, mais qui paie bien.

Etre sous-traitant pour un constructeur ou une grosse entreprise débordée de travail est aussi une solution. Il y a plusieurs avantages : du travail a réalisé rapidement, pas d’investissement en gros matériels ni en matériaux. Il y a aussi des inconvénients : des déplacements, un planning fixe, des délais de paiement parfois très longs et vous ne vous faites toujours pas connaître autour de vous. 

Obtenir des labels comme RGE, Qualibat vous permettra de montrer que vous travaillez en respectant certaines normes et rassurera les clients. Mais cela à un coût et nécessite d’être renouvelé. De plus, quasiment tous vos concurrents peuvent obtenir, eux aussi, ces labels payants.

Vous pouvez aussi adhérer à un groupement d’entreprises qui propose des solutions clés en mains pour les clients. Vous pouvez apporter des clients au groupe et profiter des clients apportés par les autres membres. C’est donnant-donnant très souvent, cela ne règle donc pas forcément le problème de ‘comment trouver des clients’, objet de cet article et donc de votre recherche de solutions.

Il est possible de faire de la publicité ou de mettre des annonces dans les journaux locaux, de sponsoriser l’équipe de rugby locale, de mettre une annonce sur le bon coin, mettre des panneaux sur vos chantiers en cours, de marquer votre véhicule. Tout cela à un coût, mais peut contribuer à vous faire connaître.

Depuis 2016, les TPE/PME peuvent répondre aux appels d’offre. Une solution qui a des avantages mais surtout des inconvénients si vous avez besoin de travailler rapidement et vous refaire une trésorerie : les prix sont tirés vers le bas, les délais sont sur du long terme (date et durée des travaux, délais et conditions de paiement) et les procédures pour postuler, répondre et avoir une réponse à un appel d’offre prennent beaucoup, beaucoup de temps.

Il reste les chantiers ‘au black’… Très tentant! Mais attention aux risques encourus : une amende pouvant aller jusqu’à 45000€ et 3 ans de prison pour le client, 75000€ d’amende et 5 ans de prison pour un artisan, jusqu’à 225000€ pour une société, interdiction d’exercer pendant une période définie, confiscation du matériel, remboursement des aides publiques perçues les 5 dernières années, mise au registre des entreprises frauduleuses… Comme on dit au Casino, ‘la maison est toujours gagnante’.

2/ Les sites dédiés pour trouver des chantiers dans le bâtiment

Ces plateformes de mise en relation entre les particuliers et les entreprises sont un moyen assez récent de trouver des chantiers. Elles s’occupent de récolter les informations auprès des particuliers et de leur proposer des entreprises qui pourront leur faire des devis. Ces plateformes ne sont pas vraiment regardantes sur les artisans qu’elles préconisent, tant qu’ils payent leur abonnement. Elles ne vérifient pas spécialement non plus si les particuliers sont prêts à réaliser les travaux et si ils sont conscients des budgets à prévoir.

Sans les nommer, il y a une douzaine de ces plateformes à l’échelle nationale.

De là, il y a 2 sortes de plateformes : celles qui facturent la mise en relation (sachant qu’elles mettent en concurrence au moins 3-5 artisans) et celles qui prennent une commission sur vos devis signés.

Pour la première solution, c’est à éviter au maximum, le taux de devis accepté étant très faible. La plateforme est la seule gagnante, facturant chaque mise en relation entre 15-30€ en moyenne.

Pour la deuxième solution, c’est plutôt fairplay. Par contre, vous devrez augmenter vos tarifs afin de prendre en compte la commission du site. Serez-vous compétitif avec un devis d’un artisan que le particulier aura contacté en direct pour comparer?

Dans les 2 cas, votre rapidité à contacter le client, lui proposer un devis et le revoir pour signer est un facteur clé.

Globalement, ces plateformes peuvent coûter cher mais peuvent vous apporter assez de travail pour respirer, au moins un temps, surtout si vous venez de vous lancer à votre compte.

Attention aussi aux sites ‘gratuits’. Il peut s’agir de fausses annonces pour récupérer vos coordonnées ou alors ne proposeront pas de prospects qualifiés et vous pourrez vous retrouver à une dizaine d’artisans devant la porte du particulier.

3/ Utiliser internet et les réseaux sociaux pour trouver des chantiers

Aujourd’hui, les entreprises du bâtiment ne peuvent échapper à la transformation digitale. Selon une étude de l’AFNIC, plus de 94%  des entreprises interrogées considèrent leur présence sur Internet indispensable à leur activité et à l’époque de cette étude (2017), la plupart des entreprises du bâtiment n’était pas présent en ligne. Pour appuyer l’idée, plus de 80% des consommateurs consultent Internet pour trouver leurs artisans. Négliger votre présence en ligne vous fera perdre de nombreux clients.

Sur la toile, la première chose à faire, c’est de créer votre profil Google MyBusiness. Cela vous va faire apparaître dans les résultats de recherche par localité et spécialité et va permettre à vos clients (ayant un compte Google, Gmail) de vous laisser un avis. C’est un peu comme, à l’époque, paraître sur les recherches pages jaunes ou dans l’annuaire, mais en mieux. C’est une étape obligatoire aujourd’hui pour être vu.

La deuxième chose à faire est de créer votre site Internet pour trouver des clients. Vous pourrez ainsi montrer que vous exister, que vous avez un savoir-faire et une expérience grâce à des photos de réalisation, de vos équipements, des avis de vos clients et des contenus spécialisés (revue de presse, article de blog sur vos chantiers, …).

Avec une bonne stratégie digitale, vous pourrez ensuite être visible 24/7 et donc rencontrer de nouveaux clients régulièrement qui seront systématiquement rassurés avant même de vous avoir contacté.

En plus des informations vous concernant et des photos et des avis régulièrement mis à jour, pensez à construire votre site avec des mots clés permettant de vous faire sortir du lot (genre charpentier biarritz pays basque…) ou utiliser une extension de site locale (genre .bzh si vous êtes breton). Grâce à GoogleAds vous pourrez faire la publicité de votre entreprise pour trouver des clients, Google envoyant les prospects sur votre site d’office.

Vous pouvez réaliser toutes ces étapes, mais pour ne pas vous mentir, passer par des professionnels qui vous aideront à définir votre stratégie digitale, à créer votre site, à produire du contenu de qualité régulier, à référencer votre site et à gérer vos campagnes de pubs, vous fera gagner énormément de temps et au final de l’argent. Le retour sur investissement vaut le coup, parole d’ex-artisan charpentier-menuisier-couvreur-zingueur.

L’étape suivante est de communiquer via les réseaux sociaux. Pourquoi? Pour trouver les gens il faut être où ils sont. Or  plus de 75% des Français sont sur les réseaux sociaux presque 2 heures par jour. Vous pouvez donc créer des pages professionnelles sur Facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter. Vous pourrez, là aussi, y préciser vos coordonnées, vos spécialités, vos sponsors, fournisseurs, partenaires et y partager les contenus qu’il y a sur votre site et bien plus.

En effet, avec un usage régulier, vous pourrez montrer vos activités au quotidien, vous pourrez créer votre communauté, vous pourrez rejoindre des groupes et des forums correspondant à votre domaine d’expertise afin de discuter avec des prospects plein de questions pour leurs projets et les amener à traiter les travaux avec vous. Vous pourrez aussi faire de la publicité (Facebook Ads, LinkedIn Ads,…) et pourquoi pas, même recruter vos salariés, apporteurs d’affaires, trouver de nouveaux fournisseurs.

Tout cela prend du temps mais se révèle être finalement rentable et vous amènera, petit à petit, à être considéré comme une référence dans votre secteur. Vous pouvez gérer votre présence sur les réseaux seul, mais vous pouvez aussi vous faire accompagner par un spécialiste qui vous soulagera de certaines parties pour que vous y passiez moins de temps et que vous investissiez sur des campagnes de publicité ciblées, des recherches de contacts qualifiés, de groupes et forums intéressants.

4/ Conclusion

Il est évident que vous maîtrisez votre métier, mais, vous l’avez compris, à la lecture de cet article, cela ne suffit pas à trouver des chantiers à longueur d’année. Le contexte actuel n’est pas simple mais les moyens qu’offrent le digital vont vous permettre de changer la donne. Bien sûr, pour cela, il va vous falloir vous montrer sur Internet et sur les réseaux sociaux. C’est peut-être une nouveauté pour vous, mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous accompagner et vous proposer des solutions qui vous correspondent.

Alors, prêt à franchir le pas? Besoin d’aide pour améliorer ce que vous avez déjà mis en place? N’hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous et nous nous retrouvons très vite!